Les forces créatrices de la lumière à travers la transparence des couleurs – exposition de peintures de Jean Cousquer

Les forces créatrices de la lumière à travers la transparence des couleurs
à partir de septembre 2019

2 et 4 rue de la Grande Chaumière – 75006 Paris

Après une première oeuvre de jeunesse à la peinture à l’huile, j’ai orienté mon travail depuis plus de 40 ans sur les esquisses données par Rudolf Steiner comme méthode pour les peintres et sur la transparence que permet l’aquarelle. Ce chemin des esquisses- tel que j’en fais l’expérience- introduit dans l’art de la peinture une nouvelle voie d’accès et d’expression aux forces créatrices de la
Lumière à l’oeuvre dans la Nature.

Cette recherche des forces créatrices de la lumière a marqué l’avènement de la peinture moderne. Les grands peintres impressionnistes ont cherché à en déceler les secrets invisibles, chacun de manière partielle. Les plus représentatifs sont: Cézanne, qui en ouvre la voie avec ses aplats où les forces de la lumière aboutissent dans la surface, (d’où son caractère géologique) -le cubisme en a développé largement le domaine; Monet, qui ne s’intéresse pas à l’aplat des surfaces, mais cherche à saisir la mobilité incessante des forces de condensation de la lumière telles qu’elles œuvrent essentiellement dans l’humide à l’origine du règne végétal, (d’où son caractère atmosphérique); puis Renoir, qui ne voit dans le végétal qu’un environnement pour rechercher l’expression plus aérienne et animique des forces de la lumière dans les multiples éclats nacrés de la chair de ses baigneuses, de l’incarnat humain, (d’où son caractère psychique); enfin Van Gogh, qui ne vit l’irisation des couleurs que comme un effet d’environnement, cherchant les forces de la lumière dans leur statu nascendi, dans le feu primordial du soleil à l’origine de toutes créatures terrestres, (d’où son caractère spirituel).

Ce travail sur les esquisses de Rudolf Steiner- tel que j’en fais l’expérience- nous fait découvrir de manière méthodique les forces invisibles de ces quatre grands domaines élémentaires façonnant l’Homme et la Nature que sont la Terre, l’Eau, l’Air, le Feu, et porte l’espoir pour le Peintre d’un avenir capable d’élever l’événement pictural à une quintessence, en tant qu’oeuvre de l’homme.

Jean Cousquer
Juillet 2019 Saint Cybranet en Dordogne